×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 42

Une école traditionnelle

Comme Art Martial traditionnel, notre Ju-Jutsu plonge ses racines dans l'histoire médiévale japonaise, à l'âge des Samouraïs, une époque où les principes d'honneur, de rectitude, de courage et d'abnégation faisaient la grandeur de l'Homme et où les codes de conduite réglaient les moindres aspects de la vie courante.

 

Le Bushido

bushido transp

Le Bushido est donc la voie du guerrier, il représentait un code d’honneur et de comportement social au XIIème siècle. Le Bushido servait de référence aux guerriers Japonais (Samuraïs).

Le BUSHIDO est une manière de vivre, d’être, basée sur la notion de fidélité absolue à une ligne de conduite. Nous enseignons les principes du Bushido à travers les cours sur le tatami. Ces principes sont bien sûr adaptés pour les cours enfants.

 

 

La Tradition

La tenue :tenue

Ce que nous appelons « kimono » est en réalité un « keikogi » (de "keiko", entrainement et "gi", la tenue). Cette tenue se compose d’une veste blanche (uwagi) et d’un pantalon blanc (zubon). On ajoute une ceinture blanche pour les débutants. Les ceintures noires portent le « Hakama » qui peut être de différentes couleurs.

 

Les grades :

Le programme technique est structuré de manière à  permettre un apprentissage progressif à chaque élève.

ceinture

La couleur de la ceinture symbolise la valeur du pratiquant sur le plan technique et moral. Pour les enfants il existe des ceintures de deux couleurs.

Les pratiquants qui portent une ceinture de couleur sont appelé « KYU » ou « MUDANSHA ». Les ceintures noires « YUDANSHA » vont du 1er Dan au  4ème Dan. Les « KODANSHA » ( à partir de 5ème  Dan)  portent une ceinture violette.

 

Le cérémonial :

« REI SHIKI » Salut

Le « Rei shiki » (Rei = salut et Shiki = cérémonial, rite) est l’étiquette dans les arts martiaux traditionnels. Le cérémonial comprend notamment les saluts, à genoux et debout, les saluts aux armes etc….

Ceux-ci sont enseignés à travers les cours, nous les retrouvons également dans la présentation des « katas ». Sans étiquette il n’y a pas d’art martial.

« TOUS LES COURS COMMENCENT ET SE TERMINENT PAR LE SALUT ».

 

Les cérémonies :

Le « KAGAMI BIRAKI »  Kagami

Kagami Biraki signifie "ouvrir le miroir".

Cette cérémonie traditionnelle célèbre le nouvel an. Elle a lieu en décembre ou en janvier, elle consiste au Japon à partager les gâteaux de riz « mochi » apportés au Dojo par les élèves.

Cette cérémonie est l’occasion d’échanger les vœux, de démontrer le travail des élèves. Elle sert surtout à regarder, comme dans un miroir, le travail et les progrès réalisés dans l’année écoulée et ainsi prendre les bonnes résolutions pour l’année nouvelle.

 

La remise des grades.Grade

Cette cérémonie traditionnelle peut avoir lieu à l’occasion du « kagami biraki ».

Jusqu’à la ceinture marron les grades sont remis au club. A partir de la ceinture noire 1er Dan,  la remise des grades a lieu au niveau fédéral lors d’une cérémonie qui fait suite aux examens.

 

Avertissement

Tous les éléments affichés sur ce site sont la propriété de la Fédération de Ju-Jutsu Traditionnel ASBL et ne peuvent être reproduits sans son autorisation expresse, à l'exception des éléments disposant de manière explicite, par logo ou par sous la forme d'un lien, de la possibilité d'être partagé par email ou imprimé. Toute demande concernant la reproduction entière ou partielle d'un élément de ce site web doit être envoyée au siège de l'ASBL et sera examinée par le Conseil d'Administration et/ou son représentant.

DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd